Publié le


L’auto sabotage est une manière de s’interdire de réussir sa vie par un mécanisme inconscient en adoptant le masque d’arguments rationnels. L’auto saboteur joue principalement sur le registre des doutes, des peurs et de la culpabilité liés avec le syndrome de l’imposteur. Par exemple:

  • Jean a un rendez-vous galant avec une fille qu’il apprécie beaucoup, mais il se sent mal à l’aise et finalement, il ne prend pas le soin de s’habiller correctement. Il sabote donc son rendez-vous, pensant ne pas être assez bien pour elle.
  • Maria a commencé un nouveau projet prometteur pour sa carrière mais elle sort beaucoup avec ses amies, ce qui pénalise gravement l’avancement de son projet. Elle sabote donc sa réussite potentielle pensant ne pas mériter ce succès.

Il arrive très souvent que nous soyons emportés par ce type de mécanisme inconscient d’auto sabotage. Parfois, les circonstances ne sont effectivement pas favorables. Pourtant, dans la majorité des cas, le principal obstacle est la personne elle-même qui, par peur de changements futurs, est la proie de l’auto sabotage. Au seuil d’atteindre la réalisation de leur projet, ces personnes vont se mettre en échec par des comportements ou actions dont elles ne sont pas conscientes. L’auto sabotage et tous les comportements qui y sont reliés sont des actes inconscients, peu importe leur nature. Ces comportements ont tendance à gêner l’accomplissement des objectifs ou buts via des auto-manipulations inconscientes. Le but d’un cheminement est d’en prendre conscience pour briser ce cycle et atteindre ses objectifs.

Pour en connaître davantage sur la nature des comportements liés à l’auto sabotage, sa provenance et trouver des solutions pour y remédier, il pourrait être avantageux de rencontrer un(e) intervenant(e).